Comment susciter l’engagement sans utiliser son lien hiérarchique ?

Un manager me demande comment susciter l’engagement de ses collaborateurs sans user de son lien hiérarchique. Nous sommes en séminaire pour expérimenter ce qu’est l’intelligence collective, la question vient à point nommé. Dans la salle, 9 managers et leur propre N+1. Je leur propose une petite expérience.

«Votre manager vous a, à chacun, confié des missions transversales. Dites-moi ce qui a fait que vous vous y êtes engagés ou ce qui a fait que vous ne vous y êtes pas engagés ? »

Mes interlocuteurs me regarde interloqués ! je les rassure : « Ici et maintenant, la question n’est pas de savoir qui a suivi les instructions et qui ne les a pas suivies. Ce qui nous intéresse, c’est l’observation de vos comportements d’engagement et les leviers qui les créent ou ne les créent pas.

Nous faisons un tour de table instructif et surtout validé par l’expérience du terrain. J’apprends dans la foulée que la réalisation de ces missions donne lieu à un bonus ce qui semble laisser totalement de glace mon auditoire quand à leur engagement. Visiblement l’effet carotte n’a aucun effet.

Voici par contre, les 3 éléments qui sont revenus systématiquement.

S’ils sont présents je m’engage, s’ils ne sont pas présents je ne m’engage pas.

  1. La demande a du SENS – Je comprends pourquoi j’ai à le faire
  2. Je reconnais la demande comme PRIORITAIRE par rapport à mes autres priorités
  3. Répondre à cette demande VA AVOIR UN EFFET POSITIF A COURT ET À MOYEN TERME. Il y aura un avant et un après. Mon temps est utilisé à bon escient.

Le N+2 me regarde interrogatif. Ben oui c’est exactement ça ! Toutes les missions que j’ai transmises ont du sens pour le service, sont prioritaires et vont servir à court/moyen terme !

Oui mais non … selon ta perception de manager mais pas la leur.

Voici comment nous avons créé l’engagement de chacun en utilisant leur intelligence collective

Chacun a partagé spontanément et sans préjugé, les missions de fond auquel il pensait pour améliorer significativement la qualité produite par leur service. Ils ont discuté, se sont challengés et ont priorisé les actions  à mener.

Résultat en 1 heure et demi, en utilisant des outils d’animation d’intelligence collective, l’équipe a  défini les missions qui combinaient nos 3 items, sens, priorité, résultats visibles à court/moyen terme ; des volontaires s’y sont positionnés, tout le monde était d’accord et engagé. 

Alors je vous vois venir … oui mais est-ce que toutes les missions données par le manager ont été reprises ? oui et non, les unes ont été remodelées, complétées, parfois poussées plus loin, les autres ont été jugées utiles mais pas prioritaires. Les personnes qui se sont portées volontaires n’ont pas été forcément les mêmes, des binômes se sont formés pour aller plus vite ou selon la complexité ou la complémentarités des compétences.

Surtout tout ça s’est fait très vite, chacun s’est exprimé, a écouté,  a confronté son point du vue, l’a enrichi pour rapidement choisir et valider.

Et le manager dans tout ça ?

Le manager a eu 2 rôles primordiaux :

  • Sur la forme, il régule les temps de paroles, s’assure que chacun a pu s’expliquer jusqu’au bout, recadre sur l’action, permet l’expression d’avis divergents, il est facilitateur
  • Sur le fond, il cadre – nous sommes bien dans les objectifs globaux- , il donne les autorisations et les informations de contexte qui peuvent avoir échappées aux collaborateurs ou qui ne sont pas de leur niveau hiérarchique, pour le reste il est un co-constructeur au même niveau que ses collaborateurs.

Ca vous paraît facile ? ça l’est ! allez-y !

Si vous avez besoin d’un coup de pouce, vous savez où me trouver ! Pour une personne extérieure c’est plus facile de mettre les pieds dans le plat et ça va plus vite !!

Dans un prochain article, j’expliquerai pourquoi en tant que Change Manager, accompagner sur 3 niveaux hiérarchiques est une clé de succès.

Isabelle Chargé, facilitateure en co-design & Coach – UN+UN=ONZE – TRANSFORMATION CULTURELLE DES ORGANISATIONS – INTELLIGENCE COLLECTIVE


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *